), Nepali diaspora in a globalised era (New Delhi, Londres et New York, Routledge) : 153-169. AccueilNouvelle série49Dialogues posthumes…« Ils ont transformé la divinité ... Cet article porte sur les transformations récentes des rituels limbu au Sikkim et discute en particulier le désaccord entre, d’une part, un nouveau mouvement religieux appelé yumaism, centré sur le culte d’une jeune femme considérée comme une réincarnation de la divinité domestique des Limbu Yuma, et, d’autre part, ceux qui considèrent le chamanisme comme unique représentant de la tradition limbu. 27Les pratiques chamaniques limbu ont cependant beaucoup changé dans les deux dernières décennies. If you were wondering about how they got food, they hunted, fished and farmed. Pradhan, Kumar[1991] 2009 The Gorkha conquests : The process and consequences of the unification of Nepal, with particular references to Eastern Nepal (Katmandou, Himal Books). Vandenhelsken, Mélanie2009-2010 Reification of ethnicity in Sikkim : “Tribalism” in progress, Bulletin of Tibetology, 45 (2)-46 (1) : 161-194 [n° thématique : S. Mullard (éd.) Find all the information you need to land a Public Religious School job in Yuma, Arizona and build a career. Ce changement déclencha la fondation en 1973 de la première association limbu du Sikkim, l’Akhil Sikkim Kirat Limbu (Tsong) Chumlung12, dont la résolution principale stipulait que les Tsong n’étaient pas « nepalese », mais l’un des groupes indigènes du Sikkim (T. B. Subba, 1999 : 114). 9 Cf. Fiche de terrain de Philippe Sagant (Libang, Népal), Source : LESC_FPS_2.1.6, Matériaux de terrain : religion. Avec le développement d’une forme religieuse appelée « yumaism », particulièrement depuis le début des années 2000, le culte à la divinité Yuma a pris de nouvelles formes qui intègrent les pratiques rituelles limbu dans des réseaux religieux élargis. Les promoteurs des deux formes du yumaism présentées ci-dessus remettent en question de plusieurs manières les chamanes limbu. Le phedangma limbu correspond en plusieurs points au « prêtre tribal » décrit par Allen (ibid. ), Prêtrise, pouvoirs et autorité en Himalaya (Paris, Éditions de l’EHESS) : 79-100 [Purusartha, 12]. Cette distinction corroborait celle faite par les Limbu eux-mêmes entre u-tsong (tiré du tibétain yul tshong ; yul signifie « pays ») et khor tsong ou Limbu-Gorkhas. 30Ainsi, le désaccord entre les adeptes du yumaism et les défenseurs du chamanisme va au-delà d’une divergence religieuse, et concerne plus généralement la conception de l’origine de la communauté ethnique. The North Reservation is located in Yuma. Ft. Yuma Indian Reservation . Le yumaism de J. R. Subba est perçu par beaucoup comme introduisant des éléments nouveaux et étrangers à la « tradition » limbu et le mouvement du YMMCC est interprété comme s’opposant à celle-ci et remettant en question l’existence même des chamanes limbu. Yuma Indians lived in a very hot region of the U.S. To try and keep their houses cool, the door always faced south and the relative coolness of the ground was used as a kind of air conditioner. L’autochtonie est en effet le premier critère de reconnaissance comme Tribu répertoriée (Xaxa, 1999). Elle vit et donne des enseignements spirituels au centre de méditation Yuma Mang Meditation Comittee Center (YMMCC) fondé à Darap24. Vansittart, Eden1896 Notes on Nepal (Calcutta, Government of India). They're teaming up with contactless home delivery company 'Home-Valet'. Elle se donna pour objectifs la restauration d’un siège tsong à l’assemblée, la reconnaissance par l’État des Limbu comme « Tribu répertoriée » (Scheduled Tribe), et la promotion de la culture et de l’identité limbu. They ate wheat, beans, corn, squash, and melons. En outre, tous les deux ou trois ans, les chamanes offrent à leurs divinités tutélaires les prémices de la récolte de millet lors du rituel Phuntsok. Au Sikkim, une partie des intellectuels limbu étaient impliqués dans le mouvement du YMMCC à ses débuts, enthousiasmés en particulier par la promotion d’une forme de modernité. 1 Je tiens à remercier Gisèle krauskopff pour ses commentaires et corrections tout au long de la préparation de cet article. ), Spirit possession in the Nepal Himalayas (New Delhi, Vikas Publishing House) : 56-99. Vibha Arora a évoqué les luttes de reconnaissance des Limbu (2007). Le premier recensement du Sikkim, publié en 1891, indique la présence de 3 356 Limbu au Sikkim (Gazetteer of Sikhim, [1894] 1989 : 27). Today, the tribe consists of about 3,800 members on a reservation covering about 44,000 acres in Imperial County in California and in Yuma County. Réalisation : Emmanuelle Seguin, CNRS ; fond de carte . Yuma Mukami (無神 ユーマ Mukami Yūma), formerly known as Edgar (エドガー Edogā), is the third son of the Mukami household. The first person to address the Limbu as Kiranti was Chemjong, and this brought a lot of confusion. This article focuses on recent changes in Limbu rituals in Sikkim, and especially the disagreement between a new religious movement called Yumaism—centred on the cult of a young woman considered a reincarnation of the Limbu domestic deity Yuma—and those who think that only shamanism is representative of the Limbu tradition. Ce … 17 Sikkim Government Gazette, n° 17, March 6, 1981. Wikibuy Review: A Free Tool That Saves You Time and Money, 15 Creative Ways to Save Money That Actually Work. À propos de Chemjong et de son œuvre, cf. T. B. Subba, 2002 ; Chalmers, 2007. He used herbs that he gathered from the banks of the Colorado River, and when a member of the tribe was bitten by a snake, he lanced the area of the bite and extracted the venom by sucking the poison out. Now, whenever he performed one of his acts of doctoring, he did a great deal of dancing, and singing, and shaking of deer hoof rattles. Les événements publics du YMMCC donnent également l’image d’un culte centré sur la personne déifiée de Sri Srima Yuma Mang qui, selon J. R. Subba, « a remplacé Shiva par Yuma et veut être reconnue comme un dieu ». ), Emerging Adivasi and indigenous studies II – Identity assertions and symbolic re-appropriations in India]. L’autochtonie est un enjeu central de la compétition interethnique, ainsi que l’uniformité culturelle, dorénavant vécue comme une nécessité pour le devenir de chaque groupe ethnique. Quechan of Ft Yuma Tribe Flags are made from high quality fabric. Chumash Religion. Today many scholars believe that Chumash languages belong to their own language family. The temperature-controlled box will be placed outside a … Au Sikkim, les Bhotia nomment les Limbu « Tsong » (parfois écrit gtshong en tibétain ; à propos des différentes significations possibles du terme tsong, cf. Fort Yuma Quechan Museum displays artifacts and photos of the Tribe. Religious Beliefs. Allen, 1974 ; Krauskopff, 1989), y compris chez les Limbu (Sagant, 1973). Dans le rapport publié en 2008 par l’anthropologue B. K. Roy Burman pour justifier la reconnaissance tribale de sept groupes ethniques du Sikkim, incluant les Limbu, le yumaism est présenté comme la religion des Limbu (Roy Burman, 2008). During Dasai, Dasara, for example, they put on the tika and they behave as Hindus. 2 (Delhi, Manohar) : 361-397. Krauskopff, Gisèle1989 Prêtres du terroir et maîtres de la forêt : la centralisation politique et le système de prêtrise tharu à Dang et Déokhuri, in V. Bouillier et G. Toffin (éd. The Yumans had a tribal medicine man who acted as their doctor. 2011 Scripturalisation of ritual in eastern Nepal, in C. Brosius et K. M. Polit (éd. Le terme « efficacité politique » fait référence à la capacité de mobilisation politique de cette catégorie : depuis la formation des premiers partis politiques au Sikkim à la fin des années 1940, ses représentants ont été en mesure de rassembler et de défendre des revendications en faisant référence à une unité « ethnique ». The elemental Quechan beliefs involve a spiritual power derived from special dreams and a … Yuma tradition describes their creation, along with that of other lower Colorado River tribes, by their culture hero, Kukumat. Complete Flag set: 8 feet oak pole, gold spear, tassels, 3x5 ft flag with golden fringe, 12'' golden floor stand. The elemental Quechan beliefs involve a spiritual power derived from special dreams and a continuing interaction with the souls of the dead. Il ne s’agit cependant pas du simple ajout d’un lieu de culte, les rituels pratiqués aujourd’hui dans les mangheem ne le sont plus dans les maisons et les villages : ils ont été déplacés. 35 Les premiers mangheem du Sikkim ont été conçus à la fin des années 1980 par des élus et des membres de la principale association culturelle limbu, la Sukhim Yakthung Sapsok Songjumbo (Sikkim Limbu Literary Society), dont les membres actifs étaient principalement des fonctionnaires du gouvernement, des ingénieurs et des architectes ; le premier mangheem, à Mangshila, a été financé par le gouvernement. 22 Scheid, 2015 ; cf. The three plans are available to the Tribe through a Yuma, Arizona funeral home for cremation on the Fort Yuma Quechan Reservation. Je nomme l’ensemble de ces fonctions « spécialistes de rituels traditionnels ». 21Le yumaism du YMMCC peut ainsi être classé parmi les « nouveaux mouvements religieux » dont un nombre plus important qu’auparavant s’est développé depuis les années 1990 en Inde et au Népal, qui mettent l’accent sur la spiritualité, le bien-être et la bonne santé corporelle, mettent en œuvre un culte du Guru, considéré dans beaucoup de cas comme un dieu vivant, sont des entreprises économiquement rentables et promeuvent une forme « dé-sanscritisée » d’hindouisme (Toffin, 2016). Early days in the Yuma area. Omnanda lui-même a cependant été expulsé du Sikkim il y a environ deux ans et y est interdit d’entrée, accusé d’avoir divisé la communauté Rai. URL : http://journals.openedition.org/ateliers/14311 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ateliers.14311, CIRDIS (Université de Vienne, Autriche), Fonds Autrichien pour la sciencemelanie.vandenhelsken[at]univie.ac.at. Cette différence est cependant surtout théorique au Sikkim aujourd’hui. Yuma est l’une des divinités de la maisonnée à qui les premières récoltes sont offertes chaque année, et c’est à elle que les cas de possession sont le plus souvent attribués (Sagant, [1976] 1994 : 58 ; R. L. Jones, 1994 : 47, 49, 50 ; S. K. Jones, 1994). Ils sont lus par les intellectuels limbu (étudiants, enseignants et employés de gouvernement), pour beaucoup engagés dans des associations de promotion de la culture limbu. An important linguistic family whose tribes before being gathered on reservations occupied an extensive territory in the extreme south west portion of the United States and north Lower California, including much of the valley of Colorado River, the lower valley of the Gila, and all of extreme south California. Many members of these Indian nations live on the Fort Yuma-Quechan Indian Reservation. Yuma est une ville dans l'État de l'Arizona, aux États-Unis, siège du comté de Yuma. Cette distinction se retrouve dans la région de Phidim au Népal selon mon étude de terrain en septembre 2017. La démonstration de l’autochtonie est finalement devenue un enjeu de l’accès à une forme de citoyenneté, définie au sens large comme appartenance à la communauté politique et comme reconnaissance sociale. Les opposants aux activités du YMMCC expliquent cette influence de l’hindouisme par le fait que le père de Sri Srima Yuma Mang est originaire du Népal. également Vandenhelsken, 2016b. Premièrement, ils remettent en question la véracité de la réincarnation de Yuma en la jeune Sri Srima Yuma Mang en arguant que sa possession n’a pas été reconnue par les anciens, les Tumyanghang, comme c’est le cas pour les chamanes37. Vandenhelsken, 2009-2010). La volonté du YMMCC de construire une communauté religieuse transethnique, son remplacement des chamanes par de nouveaux spécialistes de rituels et, surtout, ses références à l’hindouisme confrontent une conception indigéniste de la communauté limbu qui, dans le but de démontrer l’autochtonie des Limbu au Sikkim, sélectionne des pratiques culturelles jugées spécifiquement limbu et rejette toute connexion au Népal des Limbu du Sikkim, et, en premier lieu, toute influence de l’hindouisme. First of all, they had a different name other than Yuma. 2004 Vues d’esprits : la conception des esprits et ses implications chez les Kulung Rai du Népal, thèse de doctorat, université Paris X-Nanterre. Selon Sagant, la coexistence des divinités Nahangma et Yuma, qui légitiment des fonctions politiques concurrentes — le pouvoir des chefs de maison pour la première et celui des chefs Subba délégués par les rois du Népal pour la seconde —, témoigne de la résistance au pouvoir népalais et à l’hindouisation des Limbu du Nord-Est népalais. The Yuma’s have their own language, known as Quechan or Yuma, but the number of speakers is low; a recent estimate was between 150-500 speakers, with 500 being very optimistic. Yuma | Brand Thinking : cabinet d'experts en développement de marque. 28 Sirijanga Teyongsi développa un nouvel alphabet kiranti (Dhungel, 2006 : 54). Mais le terme kiranti disparut ensuite du nom des associations limbu au Sikkim. Jha, Shankar Kumar et Mishra, Satya Narain1984 Sikkim : Government and politics (New Delhi, Ess Ess Publications). Yuma Indians and their related tribes believed that they had guardian spirits who used special voices to manifest themselves. Members are enrolled into the Quechan Tribe of the Fort Yuma Indian Reservation. Yuma Indians Location. Chumash Tribe Facts: ... Pomo, Yuma and Washo. 1 Appearance 2 Personality 3 History 4 Relationships 4.1 Family 4.2 Yui Komori 4.3 Shu Sakamaki 4.4 Karlheinz 5 Abilities 5.1 Teleportation 5.2 Other 6 Trivia 7 References 8 Navigation Yuma is a very tall young man with messy light brown hair. Yuma Tribe. The Cocopah Tribe is actively involved in habitat restoration efforts along the Colorado River. A philosophical Analysis (2012). The Yuma Indians are a Native American tribe connected to the Quechan, Yuman, Kwtsan, and Kwtsaan American Indian tribes. 31Le désaccord concernant l’appartenance des Limbu du Sikkim aux Kiranti fournit un autre exemple de la manière dont la volonté de démontrer l’autochtonie influe sur la conception de l’« identité » du groupe. Le recensement du gouvernement du Sikkim de 2006 comptait 56 560 Limbu au Sikkim, ce qui représentait 9,74 % de la population totale et faisait des Limbu le quatrième plus grand groupe de l’État (Department of Economics, Statistics, Monitoring and Evaluation, 2006 : 59-60). The Yuma also used a unique form The Yuma Indians are a Native American tribe connected to the Quechan, Yuman, Kwtsan, and Kwtsaan American Indian tribes. 24Le chamanisme et sa place dans la religion limbu sont les premiers sujets de désaccord. 5La frontière entre le Népal et le Sikkim établie par le traité de Titaliya en 1817 sépara le territoire limbu en deux parties, attribuée chacune à un État distinct et faisant des Limbu un « peuple transfrontalier »4. https://www.facebook.com/pg/Yuma-Mang-Meditation-Committe-Center-382682371788300/about/, consulté le 18/08/2020. It was established in 1884. Lama, Pritam2017 Students go wild into KNP on a bird-watching expedition, Summit Times, 9 janvier, 2 (6) : 1. attire of the Yuma’s before contact with Europeans is also described in The They got half way and camped for the night. Une division des Limbu du Sikkim en deux groupes a toutefois persisté aux côtés de leur catégorisation comme Nepalese : le roi du Sikkim distinguait encore dans les années 1960 les Tsong, soi-disant bouddhisés, des Limbu, venus récemment du Népal et hindous. 19La forme religieuse développée au Yuma Mang Meditation Committee Center est considérée comme éloignée de la tradition religieuse limbu non seulement par J. R. Subba, mais aussi par les Limbu qui conçoivent la religion limbu comme étant essentiellement chamanique ; il en sera question plus en détail ci-dessous. 39 Selon l’une des interprétations du nom « Sikkim », celui-ci proviendrait des termes limbu su « nouveau » et khim « maison ». Ce mouvement visait non seulement à « purifier » la religion, notamment par l’interdiction d’alcool et l’introduction du végétarisme, mais aussi à la « réviser » (Schlemmer, 2003-2004 : 132). Dans ce contexte, les Limbu sont dans une situation particulière puisque leur reconnaissance comme Tribu répertoriée en 2003 n’a pas encore abouti à la représentation politique spécifique qu’ils revendiquent (notamment par le biais de sièges à l’Assemblée législative réservés à leur groupe) ; les bénéfices à même de découler de cette reconnaissance peuvent donc encore être remis en question par les onze autres groupes qui revendiquent la reconnaissance comme Tribu répertoriée. 5 talking about this. Quechan Tribe –Yuma Indians By Cristian Where did they live? La construction de mangheem limbu marque un changement important. Alors que les premières démarches engagées par les Limbu pour être reconnus comme Tribu répertoriée datent de 197613, ils n’obtinrent satisfaction qu’en 2002, en même temps que les Tamang14. Jones, Shirley K.1994 Limbu spirit possession : A case study, in J. T. Hitchcock et R. L. Jones (éd. Jack R. Ferrell is Associate Professor of Sociology and chair of the Department of Arts and Sciences at NAU-Yuma. 2 La catégorie kirant ou kiranti (ou encore kirat) inclut plusieurs groupes de l’Est népalais, y compris les Limbu ; cf. Yuma Indians (Yahnuiyo, ‘son of the captain,’ seemingly the title of the son of the hereditary chief, contracted and applied to the tribe through misunderstanding by the early Spanish missionaries.) Ils interprètent également de cette manière le rejet des sacrifices animaux lors des rituels ainsi que la préconisation d’abstention d’alcool et de végétarisme faits par le YMMCC. Ce désaccord reflète non seulement des conceptions divergentes de l’« identité » religieuse des Limbu, ainsi que de la définition et du rôle des frontières ethniques, mais aussi une valorisation différente de la question de l’autochtonie des Limbu au Sikkim. Shneiderman, 2015 ; Vandenhelsken, 2009-2010. The Yuma, Quechan, and other Arizona tribes came down from the mountain and settled in an area south of the Mojave Desert along the Colorado River. À vrai dire, dans le mythe, Nahangma et Yuma se déchirent à belles dents quand elles se rencontrent. ), Contributions to the anthropology of Nepal (Warminster, Aris and Philips) : 6-22. Les Limbu avaient pourtant fait partie des fondateurs du royaume du Sikkim, comme l’atteste leur participation en 1663 à la Convention des Lho Mon Tsong7, c’est-à-dire des Bhotia, Lepcha et Limbu, qui donna naissance au royaume. Transferred to the Department of the Interior and the Quechan Indian Tribe in 1884, it became a boarding school operated by the Catholic Church until 1900. 1999 Politics of culture : A study of three Kirata communities in the Eastern Himalayas (Chennai, Orient Longman). De la même manière que les ascètes hindous, elle ne consomme pas d’eau salée, d’eau bouillie, de riz ni de céréales. Aujourd’hui cependant, les idées et pratiques du YMMCC sont rejetées par une grande partie des Limbu et les deux parties ne communiquent pas. La « mise à l’écrit » des mundhum est centrale dans les transformations religieuses des Limbu au Sikkim. Gustavsson, Linda2013 Religion and identity politics in the Indian Himalayas : Religious change and identity construction among the Limboos of Sikkim, mémoire de maîtrise, University of Oslo. Ateliers d'anthropologie – Revue éditée par le Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative  est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International. Weiner, Myron1985 Transborder peoples, in W. Connor (éd. Cette influence évidente du christianisme se comprend, car un grand nombre des activistes ethniques et une grande partie des membres de la classe moyenne et supérieure de la région ont été éduqués dans les écoles missionnaires de Darjeeling et Kalimpong21. In post-Columbian times, the very process of romanticizing has, I suspect, injected memes of non-tribal Universalism into these tribal religions as what was a narrow and insular tribe has been submerged into the ``tribe'' of all of mankind. Some tribes even believe that they were made from corn by the Great Spirits. À partir de son terrain dans la région de Terhathum, dans l’est du Népal, R. L. Jones décrit Yuma Sammang, « l’esprit grand-mère », comme la forme terrestre de Tagera Ningwaphuma, le dieu créateur de la terre, des divinités et esprits ainsi que des premiers chamanes (Jones, 1994 : 32, 35, 40 et 41).